Oeuvres d'art

Comprendre le Changement de Régime de TVA sur les Œuvres d'Art en 2025

En discuter avec nos équipes

L'univers fiscal des œuvres d'art est un domaine complexe,mais crucial pour les acheteurs revendeurs (galeries, négociants, …). Cet article vise à éclairer les changements importants survenus dans le régime de la TVA, en particulier depuis l'adoption de la Directive UE/2022/542.

Régime Actuel de la TVA sur la Marge

Fondamentaux

Le régime de la TVA sur la marge, tel qu'il est appliqué actuellement, concerne spécifiquement les œuvres d'art. Il est applicable dans les cas suivants :

  • Achats auprès de personnes non autorisées à facturer la TVA : Cela inclut les transactions avec d'autres acheteurs revendeurs ou des particuliers non assujettis à la TVA.
  • Options supplémentaires : Les acteurs du marché de l'art peuvent également opter pour ce régime dans diverses situations, notamment lors d'importations en France (avec un taux de TVA de 5,5%), d'acquisitions intracommunautaires, d'achats auprès d'assujettis-utilisateurs (10% de TVA), et d'acquisitions auprès d'artistes ou de leurs ayants droit (5,5% de TVA).Pour bénéficier de ce régime, il est nécessaire de déposer une lettre d'option au service des impôts compétents, et cette option prend effet au premier jour du mois concerné.

Changements Prévus en 2025

Impact de la Directive de 2022

La Directive UE/2022/542 a apporté des modifications substantielles, en supprimant la possibilité de cumuler un taux réduit sur l'achat avec le régime de la marge sur la revente.

Principales Modifications

  • Fin du régime de la marge bénéficiaire sur option : Il n'est plus possible de combiner un taux réduit avec ce régime.
  • Introduction d'un taux réduit général de 5,5% : Ce taux s'applique désormais à la revente des objets acquis à un taux réduit ou quand le régime de la marge n'est pas applicable.
  • Suppression du taux de 10% pour certaines livraisons : Les livraisons par des assujettis utilisateurs bénéficiant du droit à déduction ne sont plus soumises à ce taux.

Deux Hypothèses à identifier

Deux scénarios principaux émergent :

  1. Application du taux de 5,5% : Ce taux s'applique si les produits ont été acquis à un taux réduit. Dans ce cas, l'assujetti revendeur bénéficie d'un droit à déduction.
  2. Application du taux de 20% : Ce taux est applicable si le produit a été acquis à 20%, sauf si une option pour le prix total est exercée. En choisissant cette option, le taux de 5,5% s'appliquera sur le prix total.

Conclusion

Les changements introduits par la Directive de 2022 et la Loi de finances modifient considérablement le paysage fiscal pour les revendeurs d'œuvres d'art. Il est essentiel pour les professionnels du secteur de se familiariser avec ces nouvelles règles pour assurer une gestion fiscale optimale de leurs activités.

Une question à ce sujet ?

Nous contacter
Prendre un rendez-vous gratuit

Les rédacteurs

Photo de Grégoire Person
Grégoire Person

Avocat associé

Photo de Thomas Le Boucher
Thomas Le Boucher

Avocat associé

Suivez l'actualité fiscale grâce à notre Newsletters

Découvrez les dernières actualités en matière de fiscalité indirecte et du cabinet.

Nous contacter